Vous êtes ici : Accueil > Fiches Pratiques > Energie > Stockage de l’énergie > Batterie marine > Test dans des conditions d’utilisation réelles: Jusqu’à quel niveau une batterie gel peut-elle être déchargée?

Test dans des conditions d’utilisation réelles: Jusqu’à quel niveau une batterie gel peut-elle être déchargée?

 

La question du niveau de décharge  que ces batteries peuvent atteindre nous est fréquemment posée et fait  l’objet d’arguments marketing pour positionner les différents types de batteries (lithium par exemple dont la capacité totale de la batterie est disponible). Pour autant, peu de tests ont été réalisés sur le terrain dans des conditions réelles d’utilisation.

Le test ci dessous a été réalisé sur un parc de batteries gel de 220 AH (2*110 Ah) alors que le bateau était à quai, le test a commencé après une navigation de 24 heures et les batteries étaient déchargées à 43%. Les consommateurs principaux étaient le frigo, l’éclairage, une unité centrale et un convertisseur 220 Volts utilisé par courte période pour faire du café expresso. La consommation variait donc entre 0 et 150 A. Le gestionnaire de batterie Seatronic permettait de suivre précisément l’évolution du niveau de charge sur le parc de batteries de service.

Mercredi 02/08 16:29: Début du test, les batteries gel sont déchargées de 57% et la tension des batteries est de 11.8V. Le frigo et l’ordinateur sont en marche et la consommation est de 8.44A.

batteries gel déchargées à 57%

Mercredi 02/08 17:14: Les batteries gel sont déchargées de 59% et la tension des batteries est toujours à 11.8V. Le frigo et l’ordinateur sont en marche, un téléphone est en cours de charge et l’intensité sortant des batteries est légèrement plus importante.

Mercredi 02/08 19:27: Les batteries gel sont déchargées de 64% et la tension des batteries est toujours à 11.8V. Seul l’ordinateur sont en marche, un téléphone est en cours de charge.

Mercredi 02/08 23:16: Les batteries gel sont déchargées de 75% et la tension des batteries est descendue à 11.6V. Seul l’éclairage est en route.

Jeudi 03/08 10:47: Les batteries gel sont déchargées de 88% et la tension des batteries est descendue à 11.3V durant la nuit. La consommation nocturne est liée au frigo.

Jeudi 03/08 12:42: Les batteries sont déchargées de 91% et la tension des batteries est descendue à 11.1V. L’ensemble des appareils restent fonctionnels

Jeudi 03/08 13:44: Les batteries gel sont déchargées de 94% et la tension des batteries est descendue à 10.9V. L’ensemble des appareils restent fonctionnels. En particulier le frigo est en marche.

Les batteries gel ont ensuite été mises en charge jusqu’à atteindre leur niveau de charge complet. L’intensité entrante dans les batteries est restée constante à 30A (puissance du chargeur)jusqu’à ce que le niveau de charge atteigne 92%.

Gestionnaire avec les batteries gel en charge (40% de charge)

Conclusion: Quels enseignements peut-on tirer de cette expérience?

  1. Le parc de batterie a pu être déchargé jusqu’à 5% de sa capacité résiduelle, à ce moment la tension de la batterie est de 10.8V, tous les appareils du bord restaient encore fonctionnels. Ceci prouve que sur un parc batterie gel de qualité 95% de la capacité nominale est utilisable et sur ce point il y a finalement peu de différence avec les batteries lithium.
  2. Après cette décharge profonde, la batterie a pu sans problème retrouver sa capacité nominale. Il est toutefois recommandé de recharger les batteries après une telle décharge même si les batteries gel sont moins sensibles à la sulfatation.
  3. En fin de décharge l’utilisation d’un convertisseur serait impossible, dans la mesure où une forte consommation ferait descendre la batterie sous 10,5 volts et empêcherait le bon fonctionnement de celui ci.
  4. Ce test a été effectué sur des batteries gel Newmax fabriquées en Corée avec des critères de qualité très strictes.

Plus d’information sur les batteries gel et les standards utilisés

Pour les batteries de service du bord, nous recommandons l’utilisation de batteries gel qui présentent plusieurs avantages qui sont résumés ci dessous:

  1. Les batteries gel sont moins sensible aux problèmes liés à la sulfatation: La sulfatation est un phénomène naturel qui se produit lorsque les batteries se déchargent. Si les batteries sont laissées trop longtemps dans un état déchargé, le sulfate de plomb se cristallise et empêche les échanges chimiques de se réaliser tout en diminuant la concentration de l’électrolyte. La sulfatation est la cause principale d’usure des batteries. Vous trouverez plus d’information sur la sulfatation sur cette page: http://blog.seatronic.fr/fiches-pratiques/energie/stockage/batterie/entretien/
  2. Elles disposent en général de plaques épaisses et sont conçues pour le cyclage.
  3. Elles disposent d’une conception complètement étanche qui prévient tout risque d’écoulement d’acide à bord.
  4. Elles ne nécessitent aucun entretien et ne dégagent pas d’hydrogène.

Pour plus d’information sur les différents types de batteries, vous pouvez consulter notre page batterie: http://blog.seatronic.fr/fiches-pratiques/energie/stockage/.

Pour rappel, la capacité qui est donnée pour une batterie gel est en général une capacité pour une décharge constante sur 20 heures, c’est à dire qu’une batterie de 110Ah pourra restituer en permanence 5.5A pendant 20 heures. Au bout de cette période, la tension batterie sera de 10.5 V et la batterie sera considérée comme déchargée. Vous pouvez trouver plus d’éléments sur les données constructeur au niveau de la fiche produit de nos batteries gel: http://www.seatronic.fr/fiches/batteries-gel-newmax.pdf .