Vous êtes ici : Accueil > Fiches Pratiques > INFORMATIQUE > Cartographie

Cartographie électronique

La cartographie électronique prend une place croissante sur tous les types de bateaux. Les organismes officiels (en particulier le Shom en France) ont récemment légiféré son utilisation pour les navires de commerce. Sur ceux ci on peut désormais remplacer les cartes officielles par des cartes électroniques à condition que celles ci et que les appareils de lecture soient approuvés  par les services hydrographiques officiels (lien vers cette réglementation). 

En ce qui concerne les bateaux de plaisance, la législation est beaucoup plus floue et autorise l’utilisation de cartes électroniques non officielles pour remplacer les cartes papier . Le principal intérêt des cartes éléctroniques non officielles est qu’elles sont nettement plus abordables (entre trois et cinq euros pour une zone équivalente à celle d’une carte papier en fonction des fournisseurs) alors que les cartes électroniques officielles coûtent le même prix que les cartes papier. La lettre du shom de cette année traitait de ce point particulier.

Ce qui est sûr c’est que les cartes électroniques par leur facilité d’utilisation améliorent globalement le repérage et la sécurité en mer. Par contre, il est fortement recommandé de ne pas s’appuyer seulement sur ce système pour être en mesure de se repérer en cas de panne informatique.

Afin d’aborder ce sujet globalement:

  1. Une vision synthétique des fonctionnalités proposées par les logiciels de navigation est disponible.
  2. Les différents formats de cartes électroniques sont abordés ainsi que leur adéquation à une utilisation en plaisance.