Clavier

L’évolution des claviers a suivi l’évolution des PC. Les premiers claviers ne pouvaient être dissociés de leur unité centrale, aujourd’hui un clavier est compatible avec la majorité des systèmes. Les claviers étaient auparavant limités à 82 touches type XT ou AT alors qu’aujourd’hui les claviers disposent de 102, 105 touches et plus pour offrir plus de fonctionnalités.
Les premières évolutions ont concerné les échanges bidirectionnels entre le PC et le clavier (avant seul le clavier émettait vers le pc), ce qui a permis d’intégrer des leds d’état. Ensuite l’implantation des touches a évolué pour offrir une meilleure convivialité (intégration de touches de fonction, touches compatibles Windows qui permettent des accès rapides).

Connectique

PS/2: cette connectique se présente sous la forme d’une prise à 6 broches. Même si sa fiabilité n’est pas remise en cause elle tend a être supplantée par les prises USB.
USB: l’utilisation de ce port pour un clavier ou une souris se développe et pourtant la multiplication des périphériques sur les ports USB entraine l’utilisation de HUB et crée ainsi parfois des conflits liés à une saturation .
Sans fil: les sans fils se trouvent sous deux formes, l’infra rouge, peu courant et le Bluetooth qui peuvent occuper également un port USB si la connection Bluetooth n’est pas intégrée à l’ordinateur. L’avantage concerne la liberté d’implantation mais l’inconvénient, surtout sur un bateau concerne le fait que le clavier doit être alimenté par des piles.

Clavier industriel

C’est un clavier souvent fabriqué en PET (polyéthylène recyclable), ils sont souvent étanches mais leur technologie à membrane ne permet pas une utilisation en frappe rapide. Ils sont donc dédiés à des applications industrielles ou marines s’ils ne sont pas utilisés pour de la saisie mais simplement pour de la commande.